Historique du Mercury

Le cinéma Mercury est le plus ancien cinéma de Nice. Il existe depuis 1911 sous forme d’une salle unique qui a été transformée en multiplexe, en 1978. Là encore, il a été le premier cinéma de ce type des Alpes-Maritimes.

Le Mercury s’est appelé ainsi à cause de la ferveur et la passion que le propriétaire, André Bemon, portait au chanteur emblématique de Queen, Freddy Mercury…

Dans ce cinéma, la programmation a toujours été multiple avec une trentaine de films permettant au spectateur d’avoir un choix maximal. Dans l’actuel Mercury, l’ancien propriétaire avait développé des après-midi théâtrales pour les enfants d’où la mention « Théâtre » qui a longtemps figurée sur l’enseigne… Cela explique l’étroitesse des sièges dans les salles 2 et 3…

De 1978 à 1990, le Mercury dispose de 12 salles (9 sur l’emplacement de l’actuel Maison des Associations et 3 dans l’actuel Mercury). Après une douzaine d’années d’âge d’or, le déclin s’amorce en 1990 avec la généralisation des multiplexes sur Nice (Rialto, Pathés, Variétés).

En septembre 2007, le Mercury est racheté par le Conseil Général des Alpes-Maritimes pour que le site reste un cinéma « Art & Essai », tourné vers les habitants du quartier. Dans le cas contraire, une supérette se serait installé sur ce lieu mythique…

La dernière « révolution » a eu lieu à l’été 2012 avec le passage au Numérique et l’équipement des trois salles tout en conservant un projecteur 35mm dans la 1. Dans le hall, nous avons gardé le projecteur d’origine en fonte qui date de 1948, tout en fonte… C’est encore avec ce matériel que nous avons fonctionné durant 5 ans de 2007 à 2012…

Désormais, le confort d’image et de son est garanti au Mercury qui programme toujours un grand nombre de films inédits. C’est la marque de ce cinéma qui participe à l’accroissement et à la diversité de la programmation sur la place de Nice.