Festival européen du film court de Nice

18e UN FESTIVAL C'EST TROP COURT !

Mercury | Les événements | Festival

  • Le à

Image en taille réelle, .JPG 349Ko (fenêtre modale)

du 13 au 19 octobre

 

SI ON DANSAIT ?

 

Présentation :

Du 13 au 19 octobre partout à Nice, c’est reparti pour une édition tour avec l’incontournable événement cinématographique de la rentrée : Un festival c’est trop court !

7 jours intenses qui invitent le « tout Nice » à découvrir le prisme de la création européenne au Mamac, au cinéma Mercury à la Cinémathèque de Nice mais aussi à la Villa Arson, à la Zonmé ou encore à la CCI.

La 18ème édition du festival européen du film court de Nice s’offre un pas de deux avec une thématique DANSE inédite : une soirée d’ouverture dédiée, une création (Antipodes), des invités (Joëlle Bouvier, Luc Riolon), une masterclass en partenariat avec Université Côte d’Azur (UCA), un programme exclusif sur la danse issu de l’Appels à films lancé par la Compagnie humaine, partenaire artistique de cette nouvelle soirée !Parallèlement, Un festival c’est trop court ! continue d’explorer et d’investir la Promenade des Arts après le succès de Magic Mamac, le mapping de Julien Ribot créé en 2017 sur l’esplanade Nikki de St Phalle, qui avait réuni plus de 4 000 personnes.

Le festival revient cette fois-ci dans le superbe écrin du jardin Sosno et l’amphithéâtre du MAMAC qui accueilleront la soirée d’ouverture samedi 13 octobre pour un évènement en entrée libre et en plein air, de 19h à minuit. A cette occasion le public aura alors le privilège de découvrir en avant-première la nouvelle exposition du MAMAC (Bernar Venet : "Les années conceptuelles 1966-1976") en nocturne et aussi à assister à l’allumage du mur d’Yves Klein sur les terrasses du musée.

L’édition 2018, c’est aussi des nouveautés avec la présentation du Ring, le banc-titre pour réaliser des films d’animation, le dernier outil d’éducation à l’image de l’association Héliotrope, et la création d’un nouveau Prix du scénario, l’inédit bureau d’accueil du festival à La passerelle (Port de Nice) qui nous ouvre ses portes pour accueillir chaque jour le public et les réalisateurs dans une atmosphère chaleureuse et détendue, des salles prestigieuses avec le retour du festival à la Cinémathèque de Nice pour la clôture du vendredi 19 octobre à 19h,  la soirée incontournable à la Zonmé pour la cultissime Battle de courts où se disputeront pour le titre de Meilleur(e) chineur(se) d’ovnis cinématographiques ultras courts 2018 deux programmatrices – ambiance électrique assurée, la traditionnelle et immanquable  programmation européenne comprenant les compétitions dans lesquelles seront présentés pas moins de 80 films, une ouverture à l’internationale avec une Carte Blanche au célèbre Festival Sundance et au programme Polar SNCF,  et enfin deux journées thématiques exceptionnelles avec le Nice Short Meeting,  la journée destinée aux professionnels de l’audiovisuel organisée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice,  et la Journée cinématographique dédiée aux collégiens et lycéens de l’académie de Nice,

Et un festival hors les murs (Beaulieu, Mougins, Cabris, La Ciotat…) autour de Nice et en région.

Bref, une semaine intense et trop courte en perspective…

Informations complémentaires :

 Site internet du festival

·         Retrouvez les dates de diffusion de ce film....